Perte de poids : quoi manger avant d’aller au sport

Perte de poids : quoi manger avant d’aller au sport

Remise en forme

Une séance de sport peut devenir particulièrement productive quand elle est précédée d’une collation bien choisie. Manger des glucides environ une heure avant l’effort permet, par exemple, de stimuler la combustion des graisses.


© iStock

Avez-vous déjà sauté un repas avant d’aller à la salle de sport ? Certaines personnes pensent que ne pas manger avant de faire de l’exercice permet de brûler plus de graisses, mais ce n’est pas forcément le cas. Le corps utilisera toute l’énergie disponible, y compris les protéines contenues dans les muscles, ainsi que les glucides et les graisses. Un ventre vide pendant le sport augmente les risques d’étourdissements, de léthargie et de malaises, et empêche ainsi de profiter pleinement de la séance d’entraînement. Manger une collation avec certains types d’aliments permet au contraire de transformer l’organisme en machine à brûler les graisses.

En choisissant de consommer des hydrates de carbone, par exemple, vous allez reconstituer et préserver vos réserves de glucides afin de minimiser les dommages aux muscles et augmenter l’endurance. Ces nutriments apportent de l’énergie tout en favorisant l’élimination des graisses accumulées. Entre 15 à 30 minutes avant d’aller au sport, vous pouvez donc opter entre :

  • un petit verre de jus de fruits pressé,
  • une banane,
  • une tranche de pain complet grillé.

Bien choisir ses nutriments

Une collation à teneur élevée en glucides consommée environ une heure avant l’effort physique permet également de stimuler la combustion des graisses. Dans ce cas, choisissez plutôt entre :

  • une poignée de céréales sucrées dans un peu de lait demi-écrémé,
  • un fruit,
  • une demi-tasse de pâtes ou de riz avec un peu de beurre ou d’huile d’olive,
  • une demi-tasse de flocons d’avoine avec quelques raisins secs.

    Les glucides sont digérés plus rapidement que les graisses ou les protéines. Manger trop de matières grasses ou de protéines, ou même un repas riche en glucides, dans les deux heures qui précèdent une séance de sport entraînera un flux sanguin vers l’estomac, et non vers les muscles. Or, les glucides rapidement épuisés vont laisser la graisse comme seul carburant pour l’organisme, explique le site She knows.

À lire aussi

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *